lundi 14 septembre 2020

Les collectifs 2021

 Sept 2020 : le Collectif Zéro se retrouve à Chiny, Cité des Contes à Chiny.
CHiny : Co-prod des SISTAS!
 "Les Femmes dans les histoires sont des combattantes ou des cauchemars. Elles sont au centre des obsessions, des rêves ou des espoirs. Qu'elles se soumettent ou se révoltent, elles sont exceptionnelles.
Avec Didier Kowarsky, nos investigations vont fuser dans l'incarné, l'attention, le sans-délai. En quoi la parole des femmes est elle considérable?
Zéro. Zéro virtuosité, zéro acquis. La mémoire s'invente au fur et à mesure du rituel. Le désarroi et la flamme sont les ressorts d'une confrontation intime avec le monde."
 ( Anne Deval, Myriam Pellicane, Annukka Nyyssonen, Anne Borlée, Pom Bouvier-b, Vi Indigaïa, Julie Boitte, Aline Hemagi Fernande et Novella De Giorgi photographe)
 

 
                                 Crédit photo : Pôm Bouvier-b


Janvier 2021
L'École Noire, dix jours de pratique intensive en mode "hiver".
Légitimité du répertoire, identités « que s'est-il vraiment passé dans cette histoire ? » et « qu'est ce qui se passe quand je raconte ? »
Il s'agit de témoigner d'une part inconnue de soi-même qui devient source d'inspiration, de rencontres humaines et non-humaines, qui libère des espaces-temps émancipateurs.
( Annukka Nyyssonen, Amandine Orban, Christine Horman, Adeline Bourgoin, Anne Deval, Emmanuel Deloeul, Aline Hemagi Fernande, Marion Minotti, Hélène Palardy)

                               Crédit Photo : Aline Hemagi Fernande


Avril 2021  Les chansons de la tradition orale.

Ces chansons, arrivées jusqu’à nous de bouches à oreilles, ressemblent aux peuples du monde qui les ont chantées, mémorisées, transmises, portées au cœur de leurs histoires, pendant des siècles.
Elles ont été polies par les empreintes de toutes les vies (rurales, urbaines, religieuses), de l’histoire (la grande et surtout la petite) et du regard que les lettrés ont porté sur elles depuis toujours.

Elles sont enracinées, non pas seulement dans un pays ou une région particulière, mais surtout dans l’existence universelle de chacun : chansons à bercer, à marcher, à tasser, à piler, à crier, à danser, à travailler, à pleurer, à raconter, à vivre tout simplement.
C’est pourquoi aujourd’hui, elles nous touchent, car elles portent en elles, en strates secrètes, les existences particulières de ceux qui nous ont précédé, héritage sensible pour nos vies d’aujourd’hui.

Construites sur des formes dont on a encore du mal à imaginer la genèse, dans un univers aux contours flous, et quelque soit l’endroit du monde d’où on les analyse, elles explosent en formes mélodiques, rythmiques et narratives variées.

Même si leurs limites sont en question, ces chansons ont leurs spécificités, chaque culture en a dessiné une calligraphie autonome, issue d’une même souche : l’être humain, son oreille, sa voix, sa créativité et sa mémoire.

Les cultures musicales du monde nous émerveillent de leurs différences, et pourtant, nous avons sans doute plus de points communs que nous ne le pensons.
C’est pourquoi il est très facile, pour qui a de l’oreille et du cœur, de partager l’immense festin mondial des répertoires de la tradition orale.

Evelyne Girardon

( Aline Hemagi Fernande, Anne Deval, Annukka Nyyssonen, Amandine Orban, Adeline Bourgoin, Hélène Palardy, Anne Borlée, Julie Boitte, Christine Horman, Michèle Bouhet, Novella De Giorgi, Myriam Pellicane)




Ces collectifs sont principalement composés de "Sistas" des artistes conteuses qui travaillent en équipes pour le rassemblement DIRE sur l'île d'Oléron.
Toutes les artistes et les infos sur :
 Parmi les Sistas, il y a Novella De Giorgi et Aline Fernande Hemagi, programmatrices en Belgique des DIMANCHES DU CONTES à Bruxelles, elles proposent des spectacles, des causeries, des rencontres, des évènements en lien avec ces collectifs auxquelles elles participent, toutes les infos sur:

Séminaires et rencontres se mettent en place jusqu'au rassemblement DIRE en 2022